Loading... (0%)

Longue maladie : aides financières

04 février 2015

Longue maladie : de quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

Vous êtes atteint d’une maladie longue durée et vous éprouvez des difficultés à assurer les tâches ménagères ? Des aides peuvent vous permettre de disposer d’une aide à domicile

aides-financieresPremiers interlocuteurs à solliciter : votre CPAM et votre CAF, qui peuvent, selon vos ressources (et votre quotient familial), prendre en charge les coûts liés à une aide à domicile, à raison de 8 heures maximum par semaine, pendant 3 mois (selon votre pathologie, cette prise en charge peut s’appliquer pendant neuf mois).

Pour les personnes âgées, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) peut permettre de bénéficier d’interventions à domicile (via les Chèques emploi Services) et d’aides techniques, selon le degré de perte d’autonomie. Le dossier APA est  à retirer dans les Centres d’action sociale ou les Services d’aide ou de maintien à domicile.


Si votre pathologie implique un suivi clinique régulier
, l’assistant social de votre hôpital peut constituer une ressource à solliciter pour vous aider dans ces démarches. Plus largement, les assistantes sociales (contactées directement ou via le CCAS de votre commune) peuvent vous aider à identifier les bons interlocuteurs en fonction de vos ressources, de votre situation familiale, de votre pathologie et du degré d’invalidité qu’elle entraîne. Selon les départements, la nature et le montant des aides peut en effet varier fortement.
Parallèlement aux services publics, vous pourrez également trouver un soutien pour la prise en charge de ces frais auprès de votre compagnie d’assurance (assurance-vie ou multirisques habitation), de votre mutuelle, voire de votre banque. Si vous exerciez dans le secteur privé, votre entreprise, ou son Comité d’entreprise, ont certainement souscrit à des Prévoyances ou autres contrats d’assurance qui peuvent eux-aussi participer à ces frais.

Enfin, pour des situations qualifiées « d’urgence », des associations peuvent également intervenir en urgence ou sur des besoins liés à des pathologies précises (ex : La Ligue, ou Horizon Cancer).

Dans tous les cas, identifiez clairement vos besoins : l’aide ménagère pourra vous aider pour les tâches domestiques, mais prodiguer des soins ou s’occuper de vos enfants nécessite des habilitations et types d’intervenants à domicile spécifiques (auxiliaire de vie, technicienne de l’intervention sociale et familiale, etc.).

Sachez également que ces conditions peuvent varier selon que vous êtes fonctionnaire, salarié du secteur privé ou du secteur agricole, artisan ou commerçant, les caisses de prévoyance et d’assurance maladie étant spécifiques à ces corps de métiers.

Bruno Lefèvre – 04 02 2015